Cinquante références en bouteilles, quatre pressions et toujours des nouveautés. Au Grenier à bières, à Pontivy, on aime étonner les papilles des amateurs de petite mousse. Ce bar, géré par Sylvie et Olivier, organise aussi régulièrement concerts, scènes ouvertes ou soirées jeux pour mieux décompresser. 

« Pas mal ! », apprécie Pascal, en reposant son verre de Foxe Rock, sur le comptoir.
« J’aime bien son amertume, typique des irlandaises », précise celui qui se présente pourtant plutôt comme un amateur de bière belge. Blonde, ambrée, cette mousse-là « a la particularité d’être très houblonnée, comme toutes les bières de style IPA, à la mode dans les pays anglo-saxons », le renseigne Sylvie, gérante avec son mari Olivier, du Grenier à bières, à Pontivy. 

L’endroit porte bien son nom. 80 % des boissons vendues dans ce bar pontivyen sont des bières. La Foxe Rock, testée par Pascal, est en l’occurrence la nouveauté du moment, proposée à la pression. Derrière leur comptoir, eux-mêmes grands amateurs, Sylvie et Olivier aiment ainsi étonner et réveiller régulièrement les papilles de leurs clients. « On fait de gros efforts pour ne surtout pas proposer des bières que l’on peut trouver partout ailleurs », insiste Sylvie. 

Conseils avisés 

Indépendants de tout contrat brasseur, toujours à l’affût des dernières tendances, les patrons du Grenier à bières font confiance à leur curiosité personnelle et s’appuient sur un « super fournisseur », selon Sylvie, pour composer leur carte. Elle ne compte pas moins de 50 références bouteilles et quatre pressions. Des bières bretonnes bien sûr, et même prioritairement, mais aussi belges, irlandaises, hollandaises, allemandes ; des bières de froment, aromatisées, macérées ; des blondes, des brunes, des rousses… « Il y en a pour tous les goûts », promet Sylvie. À condition aussi de savoir se laisser guider par les conseils des patrons. « Même s’il y a du monde, on prendra toujours le temps de discuter avec le client pour comprendre ce qu’il aime et l’orienter vers le produit qui lui correspondra le mieux. Il ne tient qu’à lui de nous faire confiance et d’oser. » 

« On se sent comme chez nous »

C’est cette qualité d’écoute et de conseils qui fait entre autres la réputation du bar pontivyen. Leur sympathie, elle, a permis à Sylvie et Olivier de se faire entièrement adopter par la population locale. Orléanais, le couple est arrivé en Bretagne il y a dix ans, « pour changer de vie », raconte pudiquement Sylvie. Un vrai coup de cœur l’a incité à reprendre ce bar, alors fermé depuis sept mois. Murs en bois, sol en goudron, « il respirait l’authenticité, il s’en dégageait une âme, une histoire », se souvient Sylvie. Pour mieux investir les lieux, les nouveaux propriétaires ont déposé tout un tas d’objets personnels ici et là. Du cheval à bascule d’Olivier quand il était petit au moulage de la main de leur fils aujourd’hui âgé de 26 ans, en passant par des masques vénitiens, une marionnette de Pinocchio… Une touche déco un brin surannée mais qui rajoute au charme et à l’esprit chaleureux du bar.

L’effet est réussi. « On se sent bien ici, comme chez nous », confie Pascal qui compte parmi les fidèles clients du Grenier à bières. « Surtout, on y passe de bonnes soirées ! » Concerts, scènes ouvertes, soirées jeux ou débats, théâtre d’impro… les animations sont régulières, le week-end comme en semaine, et sans restriction de genre. « On est ouvert à toutes propositions culturelles », lance, à bon entendeur, Sylvie. Le 9 juin, le duo « Spirit of Seattle » proposera ses reprises issues du répertoire proche des années 90. En attendant, un autre grand rendez-vous, celui qui célèbrera dignement les 10 ans du Grenier à bières. « Il devrait y avoir de l’ambiance ! », anticipent, avec enthousiasme, Sylvie et Olivier. 

 

Pause “chocomallow” et dîner sur réservation

Non, on ne boit pas que des bières au Grenier à bières. L’autre grande spécialité « maison », c’est le « chocomallow ». Une boisson à base de chocolat à la cannelle, versé bien chaud sur des chamallows et surmonté de chantilly. « C’est un client qui m’a proposé de faire ce mélange un jour. Il a tout de suite trouvé ses amateurs », explique Sylvie en servant Benoit, l’un de ceux-là. 

Quand elle n’est pas derrière le bar, Sylvie est par ailleurs aux fourneaux. Labellisé « Café de pays » depuis sept ans, le Grenier à bières propose en effet un service de restauration le soir (sur réservation de préférence). À la carte : des plats traditionnels, issus d’une cuisine familiale, à base de produits frais et locaux. Dont… la bière et le cidre, évidemment. Saucisse au chou, poulet au cidre et sauté de porc à la bière font partie des incontournables. Pour les groupes, privés ou professionnels, des plateaux apéro-dinatoire sont aussi possibles. Enfin, la maison met à disposition un service à raclette l’hiver et un barbecue l’été, à chacun d’apporter son fromage, sa charcuterie ou ses saucisses. 

 

Informations pratiques

15, rue Leperdit à Pontivy – 02 97 07 01 84

E-mail : grenier.a.bieres@orange.fr – Site internet : www.le-grenier-a-biere.com

Ouvert du mardi au samedi de 14 h à 1 h ; le dimanche et les jours fériés de 15 h à 21 h.

Prochain concert : le 9 juin, à partir de 21 h, Spirit of Seattle avec des reprises de Nirvana, Soundgarden, Pearl Jam, Alice in Chains…