LES COUPS DE COEUR de LA LIBRAIRIE
« RENDEZ-VOUS N’IMPORTE OÙ »
28, rue du Pont – Pontivy
02 97 07 00 48

“Les amoureux du livre” Frédéric LaurentBalivernes

Lui vit sur la page de gauche, Elle vit sur celle de droite. Ils sont très très amoureux, mais un problème de taille, une ligne qui semble infranchissable, les empêche de se retrouver. Dans cet album joyeux et aux illustrations pleines de détails, l’auteur s’amuse des contraintes du livre en tant qu’objet. L’enfant est pris à partie et attend avec impatience le moment du bisou entre les deux personnages. Mais pourra-t-il seulement avoir lieu ? Un régal.

« Comme un empire dans un empire » Alice Zeniter  – Flammarion

Alice Zeniter est au sommet de son art dans ce nouveau roman qui questionne la notion de l’engagement politique aujourd’hui. Elle rapproche deux personnages, qu’a priori tout oppose. Antoine, assistant parlementaire, et « L. », hackeuse, vont se retrouver sur une question : Dans notre société de la défiance à l’égard des politiciens, de la surveillance à tout crin, comment poursuivre le combat politique ? Comment agir face à un ennemi qui semble trop grand pour être défait ? L’écriture est juste et ciselée, Alice Zeniter nous livre un magnifique roman.

 

« Alma » Timothée de Fombelle – Gallimard

Alma, 13 ans, vit avec sa famille dans une vallée d’Afrique « belle et chaude comme un paradis ». Lorsque son petit frère Lam s’en va « là-bas », au delà des falaises qui les protègent du reste du monde, Alma part à sa recherche armée de son arc et de son courage. Au même moment, Joseph Mars s’embarque clandestinement sur le navire négrier La Douce Amélie qui quitte le port de Lisbonne. Rusé, il réussit à échapper à l’impitoyable capitaine Gardel et à rester à bord du bateau qui, il en est certain, renferme un trésor. Dans sa grande demeure de La Rochelle, Amélie, qui a plus de caractère et d’intelligence que de douceur, surprend une étrange conversation entre son père et son comptable. Peu à peu, le destin des trois jeunes gens s’entremêle, ballotés entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique sur fond de traite négrière. Dans le premier tome de sa trilogie, Timothée de Fombelle offre un récit historique, précis et documenté, un texte poétique fort et un roman d’aventure dans lequel souffle un vent de liberté incarné par Alma. Pour tous à partir de 13 ans.

« La petite dernière » Fatima DaasNotabilia

Ce texte court est une belle découverte de cette rentrée littéraire. Dans un monologue rythmé, Fatima Daas construit, déconstruit, reconstruit son propre portrait. Par fragments, elle part à la recherche d’elle-même. Quand est-on soi-même ? Comment se construit-on face aux préjugés, idées reçues, obligations sociales, raciales, religieuses ? Avec tendresse, avec force, avec délicatesse, elle impose son style et dessine un portrait touchant, à la fois intime et universel.

 

« Avant que j’oublie » Anne Pauly  – Verdier

Son père vient de mourir. « Rire ou pleurer, c’était toute la question », se demande-t-elle en organisant l’enterrement. Elle y répond tout en délicatesse : ce sera rire ET pleurer ! Anne Pauly nous en fait un portrait à la fois dur et tendre, exaspérant et attachant, fou mais pas tant que ça. Profitant de la forme romanesque, l’autrice nous invite à son processus de deuil, sans jamais tomber dans le pathos. Drôle sans être burlesque, poignant sans être larmoyant, décrivant le dérisoire comme l’essentiel, ce premier roman très réussi a bien mérité son Prix France Inter.

 

«Aline et les hommes de guerre » Karine Silla  – L’Observatoire

Vous ne connaissez pas encore Aline Sitoé Diatta, mais, à la suite de cette lecture, vous ne pourrez plus jamais l’oublier. Née en 1920 au Sénégal, cette jeune femme surnommée la « Jeanne d’Arc du Sénégal », prônant la désobéissance civile et la non-violence, s’était donné comme mission de libérer son peuple. Son charisme, sa détermination en ont fait l’icône de la résistance à l’administration française. La voix de cette jeune femme de lutte et de coeur résonnera longtemps en vous.